Robert Combas

Sérigraphie sur miroir fixé sur aluminium
92,5 x 60 x 1 cm

Vit à Sète jusqu’à son adolescence, et s’installe à paris en 1980.

Robert Combas a apporté à l'aube des années 80 une nouvelle peinture figurative.

Présent sur la scène artistique dès 1979 il est le créateur d'un mouvement que Ben appela "LA FIGURATION LIBRE", mouvement regroupant : Rémi Blanchard, François Boisrond, Robert Combas et Hervé Di Rosa.

Peinture faite de libertés elle parle de la société, de la violence, de la sexualité, de la souffrance des gens, de leurs petits bonheurs, de leur petitesse, de leur grandeur ...

Elle s'inspire du rock dont l'artiste est un fin amateur, des images populaires, des livres d'enfance, des manuels scolaires de tout ce qui fait une culture populaire accessible à tous.

" Moi, je travaille des fois abstrait par jets de peinture, une sorte d'expressionnisme abstrait. Le figuratif c'est le côté amusant, pied sur terre; au départ c'était une réaction dérisoire contre les peintures intellectuelles du milieu de deux mondes différents. Il y a quand même des messages dans ma peinture : au départ c'est une certaine énergie, j'ai voulu peindre ce que je voulais. Dans la B.D on est coincé par les personnages, tandis que, dans cette peinture, je suis l'art des années 70. Moi je viens du milieu populaire, je vivais dans libre complètement libre, même par le format. "

www.combas.com